Return to site

#Témoignage "Du fantasme au lancement de mon projet. Ce que j'ai appris grâce à Entrepreneurs Weekend"

Marion Pirazzi, participante 2013 et fondatrice de Bruxelles - I love Slow Travel

Pourquoi avoir participé à un Entrepreneurs Weekend ?
J’ai participé au week-end organisé en Novembre 2013 à Louvain La Neuve. Je crois que c’était la 2e ou 3e édition et déjà à l’époque c’était super. J’ose à peine imaginer ce qu’il passe dans la version 2015, il y a des feux d’artifice et un discours de Mark Zuckerberg ?!?
L’idée de l’entreprenariat m’occupait l’esprit depuis mes années à l’université et durant mes week-ends je travaillais déjà sur quelques idées mais j’avais du mal à passer à l’action : un mélange entre « je ne sais pas comment faire » et « j’ai peur de me lancer ». Quand j’ai pris connaissance des Entrepreneurs Weekend, je me suis dit que c’était enfin l’occasion de me jeter à l’eau, mais avec une bouée et des maitres-nageurs !  
Qu’as-tu pensé de l'Entrepreneurs Weekend ?
C’était une super expérience ! J’avais un peu peur du programme très chargé du vendredi au dimanche soir mais en fait tout se fait dans la bonne humeur et avec les idées et la motivation de tous les participants, on est très vite gagné par l’émulation collective.
Ce week-end m’a surtout permis de rencontrer des personnes qui évoluent dans le monde de l’entreprenariat :
  • D’autres entrepreneurs en herbe avec qui j’ai gardé contact par la suite et avec qui 1 ans et demi plus tard j’ai toujours plaisir à échanger sur l’avancement de nos idées respectives ;
  • Des coachs très sympas dont certains m’ont accompagné même après le week-end ;
  • Des business angels et entrepreneurs chevronnés qui m’ont éclairé en partageant leur vision et leurs expériences de la création d’entreprise.
Suite à ce week-end, j’ai gardé contact avec une dizaine de personnes et plusieurs de ces personnes ont grandement contribué au développement de mes projets par la suite. Après le week-end, je n’étais plus seule avec mes idées, j’étais entourée de personnes motivées et motivantes !
De ton côté que s’est-il passé depuis ce week-end ?
En 2013, j’ai participé à l’entrepreneur week-end avec une idée de faire-part de naissance multimédia (voir la vidéo du pitch de Marion) et puis après quelques mois d’étude de marché et d’introspection, j’ai fini par clore le projet qui ne me semblait pas aligné avec les besoins du marché ni avec moi-même.
Même si je n’avais pas d’autres idées à développer à ce moment-là, une chose était sure j’avais envie de continuer à entreprendre car ça me grisait (et ça me grise encore !) donc en 2014 j’ai rejoint l’équipe d’Ethik Style  pour 6 mois en apportant mes idées et en réalisant leur site web.
Finalement au printemps 2015, j’ai eu envie de recommencer à travailler sur un projet à moi. J’ai eu l’idée de réunir une de mes passions (les voyages) et ma plus grande qualité (l’organisation) c’est comme ça qu’est née l’idée des programmes sur-mesure pour les visiteurs de passage à Bruxelles. Comme je le fais déjà avec ma famille et mes amis quand ils viennent me voir à Bruxelles, j’avais envie que les touristes sortent des sentiers battus et du classique Grand-Place-Manneken-Pis-Atomium pour découvrir la Capitale Belge comme nous les locaux la vivons. Le projet « Bruxelles – I Love Slow Travel » http://bruxelles.iloveslowtravel.fr/ était né !
Un conseil à donner aux personnes tentées par l’entreprenariat ?
Soyez indulgent envers vous-même.
Inutile de vous le dire, vous le savez déjà on ne monte pas sa boite en se tournant les pouces devant la télé (sauf si votre cœur de business c’est la musculation de pouces !), tout le monde sait qu’il faudra se mettre au travail et ne pas compter ses heures.
Par contre peu de gens pensent aussi à être indulgent avec eux-mêmes.
Comme Anne-Françoise Gailly nous l’avait expliqué durant l’entrepreneur week-end en 2013, une des ressources essentielles à la création d’entreprise : c’est notre propre énergie. On pense tous aux besoins en cash et à la course au temps, mais on a tendance à oublier que notre start-up ne peut pas se passer d’un carburant impossible à acheter : notre énergie.
On ne nait pas entrepreneur. Se construire peut prendre du temps ; le temps de comprendre ses vraies motivations et aussi de lever les freins (culturels, familiaux, matériels, etc.) qui ralentissent notre développement et celui de notre activité. Le monde ne s’est pas créé en un jour, votre start-up ne le sera pas non plus. Mais en week-end… peut-être ! ;) Alors foncez vous inscrire aux entrepreneurs week-end !
Comme Marion, vous désirez lancer votre activité mais en étant encadré et conseillé? Participez au prochain Entrepreneurs Weekend :-)
Coordonnées:
Marion Pirazzi
https://www.linkedin.com/pub/marion-pirazzi/3b/711/4b4
http://bruxelles.iloveslowtravel.fr/
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly